Séminaires

Séminaire « Les gouvernements du local : entre logiques d’action et logiques de territorialisation »

Outre l’organisation de séminaires internes, le laboratoire R.I.V.E.S organise depuis février 2006 un séminaire commun aux U.M.R. 5600 et U.M.R. Triangle (Ecole Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines et Institut d’Etudes Politiques de Lyon) ; http://triangle.ens-lsh.fr/spip.php?article585.

Séminaire « Probabilité, incertitude et action publique urbaine »

Historiquement, la culture et la pratique du métier d’ingénieur, et particulièrement de l’ingénieur public, furent fortement marquées par une pensée de type déterministe, causaliste et linéaire. Cette pensée postulait qu’à un problème donné correspondait une série cohérente et finie de causes, discrètes et discernables, produisant des effets directs et immédiats, et sur lesquelles on pouvait agir de manière ciblée pour obtenir « la » solution du problème (la seule solution dite optimale). Aujourd’hui cependant, cet imaginaire semble remis en question au profit d’un discours mettant en avant la notion d’incertitude. Sont évoquées tour à tour la « crise » de crédibilité scientifique et d’efficacité technique, la « crise » d’acceptabilité sociale et de légitimité politique…
Dans les faits comme dans les représentations, le réel semble devenu plus difficilement intelligible, l’action et ses conséquences devenant plus incertaines. Parallèlement, certains modes de gestion du monde social s’appuient de plus en plus sur des outils dits probabilistes. Se développe ou s’affirme ce que l’on pourrait nommer très provisoirement une certaine gestion probabiliste des affaires humaines. Serait-elle particulièrement adaptée à la prise en charge de nos incertitudes ? Pour le savoir, il convient de s’interroger tout d’abord sur l’émergence de la représentation, puis de la gestion probabiliste des problèmes, ainsi que sur ses usages effectifs et ses effets dans le domaine de la gestion des sociétés et des territoires.

Ce séminaire, lancé en 2004-05, a déjà donné lieu à 2 séances. La première a été consacrée à l’esquisse d’une problématique structurante, autour de l’intervention d’A. Desrosières, administrateur de l’INSEE, et de la réponse de T Coanus, formulée d’un point de vue anthropologique. La seconde séance a porté sur des contextes particuliers, l’un relatif à la gestion publique des accidents de la circulation dans divers contextes français et étrangers (F. Bardet), l’autre relatif à la place des approches probabilistes dans la gestion du risque industriel (E. Martinais). Ce séminaire se prolonge en 2005-06.

Séminaire « La mondialisation des outils quantitatifs de gouvernement »

Dans le cadre du projet "Politiques scientifiques et politiques publiques : enjeux de sciences sociales" du cluster 14 financé par la région Rhône-Alpes, le laboratoire RIVES organise à l'ENTPE au cours de l'année 2007-2008 un séminaire consacré à « la mondialisation des outils quantitatifs de gouvernement ».

Il s'agit de mettre en lumière les aspects politiques et culturels de l'uniformisation croissante des outils du pilotage de l'action publique. Alors que leur réforme est le plus souvent présentée comme exclusivement guidée par des motifs de rationalisation et de modernisation des modes de gouvernement des sociétés, cantonnés au champ scientifique.

http://erstu.ens-lsh.fr/spip.php?article328