Organisation thématique

Les préoccupations actuelles de la composante RIVES de l’UMR EVS se déclinent selon trois champs thématiques connexes :

  • les politiques d’aménagement qui, à l’heure du développement durable, constituent pour RIVES un objet central. Ces politiques, qu’elles concernent l’environnement ou les questions de la sécurité, posent de manière récurrente la question des conflits d’intérêts, des valeurs et des représentations qui sous-tendent les initiatives et les réactions engagées par les acteurs dans le jeu complexe de production de l’urbain et plus largement du territoire ;
  • les actions en matière de sécurité, qui donnent lieu à des recherches sur la gestion des risques naturels et industriels, sur les processus de participation des populations riveraines des installations à risque (ou d’autres acteurs de la gestion des risques), ainsi que sur la sécurité des personnes (avec des études sur la surveillance et des travaux sur la prévention situationnelle). Ces différents travaux permettent à RIVES de participer aux débats sur la place des risques dans la gestion matérielle et symbolique des sociétés contemporaines ;
  • plusieurs chercheurs de RIVES travaillent sur l’habiter et l’urbanité, via l’étude des pratiques et des représentations de l’habitat et du quartier (notamment quand elles conditionnent la division sociale et économique de l’espace), des systèmes d’action dans lesquels s’insèrent les politiques urbaines, des cadres conceptuels et discursifs mobilisés pour agir sur et par l’espace, des politiques du logement (en référence au pilier « social » du développement durable) et, enfin, des mutations des villes contemporaines en Europe (avec une approche de type socio-historique).